منتديات جواهر ستار التعليمية
أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم ، في منتديات جواهر ستار التعليميه
المرجو منك أن تقوم بتسجـيل الدخول لتقوم بالمشاركة معنا. إن لم يكن لـديك حساب بعـد ، نتشرف بدعوتك لإنشائه بالتسجيل لديـنا . سنكون سعـداء جدا بانضمامك الي اسرة المنتدى

مع تحيات الإدارة



أهلا وسهلا بك إلى منتديات جواهر ستار التعليمية.
أهلا وسهلا بك زائرنا الكريم، إذا كانت هذه زيارتك الأولى للمنتدى، فيرجى التكرم بزيارة صفحة التعليمـــات، بالضغط هنا.كما يشرفنا أن تقوم بالتسجيل بالضغط هنا إذا رغبت بالمشاركة في المنتدى، أما إذا رغبت بقراءة المواضيع والإطلاع فتفضل بزيارة القسم الذي ترغب أدناه.

الرئيسيةالرئيسية  مدونة السنة الرمدونة السنة الر  س .و .جس .و .ج  التسجيلالتسجيل  دخولدخول  
تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية
تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Digg  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Delicious  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Reddit  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Stumbleupon  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Slashdot  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Furl  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Yahoo  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Google  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blinklist  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blogmarks  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Technorati  

قم بحفض و مشاطرة الرابط .•:*¨`*:• منتديات جواهر ستار التعليمية•:*¨`*:•. على موقع حفض الصفحات

قم بحفض و مشاطرة الرابط منتديات جواهر ستار التعليمية على موقع حفض الصفحات
!~ آخـر 10 مواضيع ~!
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع اللغة الفرنسية شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع اللغة الفرنسية شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع الرياضيات شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع الرياضيات شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع اللغة العربية شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع اللغة العربية شهادة التعليم المتوسط 2015
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع + التصحيح النموذجي في اللغة الانجليزية شهادة التعليم المتوسط 2012
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع العلوم الفيزيائية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع العلوم الفيزيائية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع التربية المدنية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع التربية المدنية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك تصحيح مقترح لموضوع اللغة الأمازيغية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع اللغة الأمازيغية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك موضوع العلوم الطبيعية شهادة التعليم المتوسط 2016
شارك اصدقائك شارك اصدقائك التصحيح النموذجي لموضوع العلوم الطبيعية شهادة التعليم المتوسط 2016
اليوم في 12:30:01
اليوم في 12:29:07
اليوم في 12:26:36
اليوم في 12:26:07
اليوم في 12:22:45
اليوم في 12:22:07
اليوم في 12:05:05
اليوم في 11:53:32
اليوم في 11:50:06
اليوم في 11:48:57
اليوم في 11:48:22
اليوم في 11:45:47
اليوم في 11:45:05
أمس في 18:49:15
أمس في 18:46:59
إضغط عليشارك اصدقائكاوشارك اصدقائك لمشاركة اصدقائك!



منتديات جواهر ستار التعليمية :: قسم السنة الرابعة متوسط شهادة المتوسط BEM 2017 :: منتدى السنة الرابعة و شهادة التعليم المتوسط BEM 2017

إرسال موضوع جديدإرسال مساهمة في موضوع
شاطر

الجمعة 19 سبتمبر - 12:30:22
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


République Algérienne démocratique et Populaire
Ministère de l’Education Nationale
Office National des Publications scolaires
Guide d
u manuel d
e Français
4
ème
Année Moyenne
Mme AYAD
HAMRAOUI
Melkhir
Inspectrice de l’Education
et de l’Enseigneme
nt M
oyen
Année scolaire 2013 / 2014
Tous droits réservés à l’ONPS
Toute reproduction interdite




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:31:14
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


Sommaire
Préambule
I.
Rappel du programme officiel
:
1.
Les p
rofil
s
d’entrée
et de sortie de
4.AM
2.
Les objectifs de
l’enseignement du français
dura
nt le 3
ème
palier du cycle moyen
3.
Les
compétences globales du cycle moyen et du 3
ème
palier
4.
Les c
ompétences
terminales
/
leurs c
omposantes et objectifs d’apprentissage
5.
L’approche par compétences
6.
L’organisation de l’enseignement
-
apprentissage en projets
7.
L
e texte argumentatif
8.
Les situations
d'apprentissage
8.1
Les caractéristiques d’une situation d’apprentissage
?
8.2
Les exemples de situation d’apprentissage
9.
L’évaluation
10.
Les thèmes
et supports
II.
Présentation du manuel
III.
Structure
de la séquence didactique.
IV.
Corrig
és
V.
Annexes
Préambule
Le présent guide a été conçu pour accompagner et aider l’enseignant dans l’utilisation du
nouveau manuel de français. Il en explicite l’organisation, la démarche adoptée pour
développer les compétences prévues par le programme offic
iel et propose des supports pour
la compréhension de l’oral ainsi que des corrigés aux exercices et activités du manuel.
Notons que l’enseignant a la liberté de choisir d’autres supports qu’il juge pertinents et d’en
adapter le contenu au niveau de sa clas
se sans perdre de vue
le programme dont nous
rappelons l’essentiel ci
-
dessous
:
1.
Profils d’entrée et de sortie de 4
e
AM
La typologie de textes structure les programmes de français dans le cycle moyen et offre
un cadre pertinent pour asseoir les apprentissage
s linguistiques.
Ainsi
:
l’élève
entrant en 4
e
AM
est capable de
:
l’élève
sortant de la 4
e
AM
est capable de
:
A l’oral
/compréhension
:
-
se positionner en tant qu'auditeur,
-
analyser un récit pour retrouver ses
composantes.
A l’oral
/production
:
-
restituer
l’essentiel d’une histoire écoutée,
-
r
eformuler
pour lever les obstacles à la
communication,
-
résumer une histoire écoutée,
-
produire un récit cohérent et
compréhensible.
A l’écrit/compréhension :
-
analyser
un récit pour en construire le
sens,
-
différencier les genres de récits,
-
prendre des notes et les organiser,
-
lire à haute voix
un texte narratif devant un
public.
A l’écrit/production :
-
résumer un récit,
-
se positionner en tant que scripteur,
-
structurer un récit,
-
produire u
n récit.
A l’oral
/compréhension
:
-
se positionner en tant qu'auditeur,
-
retrouver les caractéristiques d’un texte
argumentatif.
A l’oral
/production
:
-
restituer l’essentiel d’un argumentaire
écouté,
-
analyser l’argumentation d’un locuteur (la
thès
e, les arguments,...)
-
synthétiser l’argumentation d’un locuteur
;
-
interagir en affirmant sa personnalité,
-
défendre son point de vue en respectant
l’avis des autres
;
-
produire une argumentation
basée sur deux
ou trois arguments personnels.
A l’écri
t/compréhension :
-
analyser un texte argumentatif (retrouver
le point de vue de l’auteur, des
protagonistes, retrouver les arguments,...)
;
-
dégager la fonction du texte argumentatif
;
-
prendre des notes et les organiser
;
-
lire de façon expressive un t
exte
argumentatif.
A l’écrit/production :
-
résumer un texte argumentatif ;
-
produire un texte argumentatif
structuré
pour défendre un point de vue.
2.
Les objectifs de l’enseignement du français durant le 3
ème
palier du cycle
moyen
3
ème
PALIER
: 4
e
AM
Approfondissement et Orientation
-
consolider
les compétences installées durant les deux précédents paliers à
travers la compréhension et la production de textes oraux et écrits plus complexes
relevant essentiellement de l’argumentatif.
-
mettr
e en œuvre
la compétence globale du cycle pour résoudre des situations
problèmes scolaires ou extra scolaires.
L’orientation de l’élève se fera après évaluation des compétences.
3. Les compétences globales du cycle moyen et du 3
ème
palier
Compétence
globale du cycle moyen
Au terme du cycle moyen, dans le respect des valeurs et par la mise en œuvre
de compétences transversales,
l’élève est capable de comprendre/produire
des textes
oraux et écrits relevant de
l’
explicatif
, du
prescriptif
, du
narratif
et de
l'
argumentatif
et ce, en adéquation avec la situation de communication.
Il doit aussi
être en mesure de reconnaître et de produire des passages
descriptifs
intégrés aux
différents types de textes.
Compétence globale
du 3
ème
palier
Au terme du
3
ème
palier
,
dans le respect des valeurs et par la mise en œuvre
de compétences transversales,
l'élève est capable de comprendre / produire
oralement et par écrit, en adéquation avec la situation de communication,
des textes
relevant de l

argumentatif
.
4.
Les c
ompétences
terminales
/
leurs
Composantes et objectifs
d’apprentissage
:
Compétence globale de la 4
e
AM
À la fin de la
4
e
AM
, l'élève est capable de comprendre / produire, oralement et par
écrit, en adéquation
avec la situat
ion de communication,
des textes argumentatifs
.
Domai
nes
Compétences
terminales
Composantes
de la
compétence
Objectifs d’enseignement/apprentissage
Oral
: écouter/parler
CT.1
Comprendre/
produire
oralement
des textes
argumentatifs
.
Se
positionner
en
tant
qu'auditeur.
-
Identifier les paramètres de la situation de la
communication
: (lieu, époque, locuteur (s) ou
interlocuteurs,..).
-
Identifier le thème et la problématique.
-
Repérer les éléments prosodiques et para
verbaux pertinents.
Analyser u
n
texte
argumentatif.
-
Identifier
le point de vue du locuteur (la
thèse).
-
Retrouver
les arguments qui appuient la
position du locuteur.
-
Retrouver les exemples qui illustrent les
arguments.
-
Retrouver l’organisation d’un texte
argumentatif.
Résum
er un
texte
argumentatif.
-
Restituer la thèse développée
.
-
Distinguer les arguments de leurs
illustrations.
-
Restituer les arguments en respectant
l’ordre de présentation.
Prendre sa place
dans un
échange à deux
ou à plusieurs
interlocuteurs.
-
Refor
muler le point de vue d’un locuteur
pour assurer la compréhension de sa thèse.
-
Soutenir le point de vue d’un locuteur en
présentant d’autres arguments.
-
Développer des arguments pour défendre
son propre point de vue.
Elaborer un
texte
argumentatif
co
hérent et
compréhensible.
-
Exprimer son point de vue sur un problème
posé.
-
Présenter
des arguments par ordre
d’importance pour soutenir son point de vue.
-
Illustrer les arguments par des exemples.




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:32:22
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


communication.
-
Identifier le point de vue de l’auteur de la
thèse.
-
Différencier les arguments des exemples.
-
Expliquer
l’ordre de présentation des
arguments.

gager la
fonction du
texte.
-
Identifier les indices
linguistiques
d’une
argumentation.
-
Repérer les marques de modalisation.
-
Identifier l’intention de l’auteur du texte.
-
Lire de manière expressive un texte
argumentatif
.
Ecrit
: Ecrire
C.T.3
Produir
e un
texte
argumentatif
pour défendre
un point de
vue.
Résumer un
texte
argumentatif.
-
Reformuler le point de vue de l’auteur (la
thèse).
-
Différencier les arguments des exemples.
-
Reformuler les arguments présentés.
Elaborer un
texte
argumentatif
structuré
.
-
Formuler une opinion, une prise de
position.
-
Appuyer, par trois
arguments, une prise de
position sur une question (problématique
donnée).
-
Illustrer les arguments développés.
-
Organiser son argumentation selon un plan
inventaire.
-
Améliorer sa p
roduction à partir d’une grille
d’évaluation.
5. L’approche par compétences
Dans l’approche par compétences
, comme nouveau paradigme éducatif, on se réfère plutôt à
la possibilité pour un apprenant de mobiliser de manière intériorisée un ensembl
e intégré de
ressources (savoirs / savoir
-
faire / savoir
-
être), en vue de résoudre une famille de situations.
On entend par famille de situations, un ensemble de situations de même nature et de même
niveau de complexité, qui se rapportent toutes aux mêmes
compétences.
6. L’organisation de l’enseignement
-
apprentissage en projets
Dans l’approche par compétences, la réalisation d’un projet est une situation où le
processus de
résolution prend le pas sur le produit visé.
Le projet pédagogique réfè
re à la
centration de l’acte éducatif sur l’apprenant.
C’est le cadre intégrateur dans lequel les
objectifs d’apprentissage destinés à travailler une ou plusieurs compétences prennent tout
leur sens. Le projet est le cadre fédérateur des intentions, des ac
tivités et des moyens
utilisés dans la classe. Il est, non pas un projet en marge des apprentissages, mais un projet
moteur de ces apprentissages.
Le projet se démultiplie en séquences qui, elles se
démultiplient en objectifs d’apprentissage.
11.
Les élèves ont le temps nécessaire pour réaliser leur tâche. La durée est variable
:
quelques périodes, jours, semaines, mois, etc.
12.
L’enseignant utilise plusieurs critères pour juger de l’efficacité de la démarche et de la
qualité de la
production.
Les critères d’évaluation sont connus des élèves.
(cf.
Guide Méthodologique
d’Elaboration des Programmes, juin 2009).
8.2
Les
exemples de
situation d’apprentissage
Dans le document programme, il est donné quelques exemples de situations
d’appre
ntissage à l’oral comme à l’écrit en rapport avec les compétences terminales à
développer.
Domai
nes
COMPETENCES
TERMINALES
EXEMPLES DE SITUATIONS D’APPRENTISSAGE
Oral
: écouter/parler
CT.1
Comprendre/
produire
oralement des
textes
argumentatifs.
-
Les é
lèves sont mis en situation d’écoute de textes
sonores, de différents types (narratif, explicatif, descriptif,
argumentatif) pour sélectionner les textes argumentatifs.
-
Les élèves sont mis en situation d’écoute d’une
argumentation pour dégager le poin
t de vue de l’auteur et
les arguments qui soutiennent son point de vue.
-
L’enseignant(e) place les élèves, par groupes, en situation
d’écoute d’un texte argumentatif et leur demande de le
résumer.
-
Les élèves prennent position devant un problème posé
en
justifiant leur point de vue par des arguments.
-
Les élèves sont mis en situation d’appuyer des arguments
par des exemples, des explications, des proverbes...
-
Les élèves produisent individuellement un court énoncé
argumentatif dans lequel les argum
ents sont présentés par
ordre d’importance.
-
Les élèves sont amenés à traduire une image en énoncé
argumentatif pour plaider une cause.




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:34:10
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


9
.
L’évaluation
Tout acte d’enseignement/a
pprentiss
age doit être accompagné par une évaluation qui
peut revêtir différentes formes
:
a)
L’évaluation diagnostique
C
ette forme d’évaluation a pour objectif de faire émerger les connaissances et les
représentations initiales des élèves avant d’entam
er une année scolaire ou un nouveau
projet.
b)
L’évaluation formative
L’évaluation formative
est une partie intégrante de l'action pédagogique. Elle porte à
la fois sur des connaissances et su
r des aspects méthodologiques.
Elle doit être régulière,
suff
isamment variée et multiforme pour prendre en compte l'importance et la diversité des
compétences à développer à l’oral et à l’écrit.
L’évaluation formative se pratique avec l’aide de l’enseignant(e) qui doit aider l’élève à
apprendre
à apprendre
pour
:
-
mieux se connaître et s’organiser,
-
mieux définir ses points forts et ses points faibles,
-
se construire des méthodes de travail adaptées à ses possibilités
:

intellectuelles (ensemble de savoirs acquis),
Ecrit
: Lire
C.T.2
Comprendre
des textes
argumentatifs.
-
L’enseignant(e) place les élèves en situation indivi
duelle

,

affectives (travailler en groupes ou seul, maîtriser ses émotions...)

communicationnelles (participer à des échanges, être intelligible, être lisible...).
c)
L’évaluation certificative
Cette
forme d’évaluation permet aux élèves et à l’enseignant de
faire le point sur le
degré de développement des compétences. Les compétences s’évaluent à la faveur des
situations qui font que chaque élève peut témoigner de ses acquis, permettant ainsi d’établir
des bilans individualisés de compétences, à partir d’a
ppréciations établies par rapport à des
critères définis en termes d’indicateurs.
10
.
Les t
hèmes et supports
dans le manuel
Toujours dans le souci de privilégier les centres d’intérêt des adolescents
et dans un
souci de constance
et de continuité, il e
st proposé aux apprenants de 4
e
AM des thèmes
porteurs de valeurs, à même de contribuer à la construction de leur personnalité et à leur
épanouissement.
Les compétences visées ainsi que les apprentissages linguistiques dictent le choix des
supports en rel
ation avec les thèmes proposés.
Dans ce manuel, l
es textes
choisi
s
abordent des thèmes d’actualité, des sujets d’intérêt
général, des sujets relatifs aux préoccupations des adolescents :
-
l’écocitoyenneté, la citoyenneté, le civisme et le sens de la respo
nsabilité
: préservation, de
l’environnement et de la santé, ...;
(
Projet 1
)
-
la participation au mouvement associatif
(
nettoyage de plage)
;
(
Projet
1
)
-
la
lutte contre les fléaux sociaux
:
le tabagisme,
la drogue,
la
violence
,...
;
(
Projet
2
)
-
le sport
;
les études
; les métiers
; le travail
;
(
Projet 1
et 2
)
-
l’ouverture sur le monde
: les voyages,
les découvertes
; l’amour de la patrie
;
les TICE,
les livres,... ;
(
Projet
2 et
3
)
-
la télévision,
l’internet
; le téléphone portable
; la lettre
; la car
te postale (
projet
2 et
3
)
NB
: D’autres supports sont proposés en annexe. Le professeur pourra, à toute fin utile, les
exploiter
comme supports pour des activités d’oral ou d’écrit.
II
.
Présentation du manuel
L’
élaboration et la conception du
manuel
de 4
.AM
se veut conforme aux directives et
orientations introduites par la tutelle dans le programme et le document d’accompagnent tant
sur le plan des finalités de l’enseignement du français dans le cycle moyen définies par la loi
d’orientation de l’Educa
tion nationale (n°08
-
04 du 23 janvier 2008), de l’approche par
compétences, de la pédagogie du projet, de la prise en charge des valeurs
identitaires
,
intellectuelles
,
esthétiques
en relation avec les
thématiques nationales et universelles que
des compéte
nces transversales et disciplinaires.
Ce manuel se veut à la fois un document à
l’usage de l’élève, mais également un outil de référence sur lequel l’enseignant pourra fonder
la pratique de sa classe.
Le professeur trouvera dans les premières pages du ma
nuel
:
-
Un
e présentation
:
E
l
le
s’adresse en premier
lieu
à l’apprenant
mais aussi à
l’enseignant qui
en
découvrira l’articulation de façon simplifiée.
-
Un
sommaire
:
c’est une répartition détaillée des activités des trois projets. Chaque
séquence renvoie
à une page précise qui, elle, présente la structure de
cette
séquence
avec
l’indication du numéro de page
pour chaque objectif d’apprentissage
.
-
Un contrat d’apprentissage
:
l’enseignant y trouve
ra la compétence globale de la
4
.A
M
et les énoncés des trois
projets à réaliser.
Il s’agit de trois projets
dont le premier
est subdivisé en trois
séquences
et les deux autres en deux séquences.
Ces projets
donneront du sens aux apprentissages des apprenants et leur permettront de
développer et d’exercer leurs compé
tences
argumentatives
en mobilisant, à chaque
étape, leurs acquis antérieurs.
-
La
Présentation du projet et
son organisation en
séquences
-
L’o
rganisation
d’une
séquence
:
cette page
introduit la séquence et
indique ce que
l’apprenant fera à l’issue de
cette
séquence
ainsi que
tous
les
objectifs d’apprentissage
avec
l’
indication de
la
page.
III. Structure d’une séquence d’apprentissage
-
La p
asserelle
:
C’est une micro
-
séquence qui prépare et facilite l’entrée dans le premier
projet. Elle comporte t
rois activités
préparatoires
nécessaires
avant d’aborder
la première
séquence du projet. Les textes proposés dans la passerelle sont à la portée d’un élève
moyen. De plus, ils servent véritablement
de pont entre ce qui précède (
types de textes
déjà
étudiés
et la dernière thématique de 3.AM
(Projet 3
:
le
patrimoine
)
, ici
la poterie
et ce qui
vient
: le texte argumentatif et la thématique du projet 1
:
l’écologie
avec
l’arbre
.
Toutefois,
l’enseignant (e) est libre de choisir d’autres supports (écrits ou orau
x) adaptés au niveau et
aux centres d’intérêts de ses apprenants.
L’objectif
de
l’activité 1, intitulée
«
différencier les différents types de textes
»
n’est
pas d’assurer une compréhension fine des textes. Une lecture
-
survol, l’observation du
paratexte (
n
otamment
la source), la lecture de l’amorce du
1
er
paragraphe peu
ven
t
suffire à
l’apprenant pour répondre aux questions posées
: identifier le thème et le type de chaque
texte
.
Le thème commun à tous les textes est choisi à dessein. L’apprenant doit prendr
e
conscience que plusieurs textes peuvent traiter de la même thématique mais être de type
différent.
Par ailleurs, des questions ciblant
les caractéristiques de chaque
type de textes, les
titres proposés peuvent orienter l’apprenant pour identifier le type
de chaque texte. Il serait
judicieux de demander aux apprenants d’identifier le type de chaque et de lui demander de
justifier son choix (relevé des temps verbaux, des articulateurs etc.).
Ce travail peut se faire
en groupes
: les textes seront distribués
et travaillés en binômes par exemple puis des mises
en commun pourraient se faire avec l’autre groupe ayant choisi le même texte
. U
ne
présentation sera
alors
faite au reste de la classe et les réponses seront finalement validées
par
les autres camarades e
t
par le professeur.
C
haque texte sera lu par un bon lecteur du
groupe de manière expressive avant la présentation des travaux de groupe
.
Dans la
2
ème
activité
,
intitulée «
distinguer le texte argumentatif des autres types de
textes
»
,
on revient à l’ide
ntification des types de texte déjà étudiés et à l’apparition d’un
nouveau type de texte qui n’a pas été vu les années précédentes
:
le texte argumentatif
et sa
fonction
. Il sera évidemment identifié par élimination
: c’est
une
approche progressive du
text
e argumentatif.
En plus de la thématique commune (l’arbre), trois de ces textes ont un
autre point commun
: les connecteurs en gras. Il s’agit d’expliquer aux élèves que ces
connecteurs jouent
un
rôle
précis
dans chaque type de texte et qu’on ne les retrou
ve pas
exclusivement
da
ns le texte argumentatif.
Dans le texte 2, par exemple, on ne peut pas
changer l’ordre des paragraphes introduits par ces mots.
Dans la
3
ème
activité
,
intitulée «
découvrir la structure d’un texte argumentatif
»,
il
s’agit d’amener
progressivement l’apprenant à la découverte de la structure globale de ce
nouveau type par l’observation de sa mise en page
: nombre de parties (trois
: introduction
(ou thèse)

développement

conclusion), séparées par des espaces blancs, nombre de
para
graphes dans la 2
ème
partie: les arguments introduits par des alinéas et des connecteurs
d’énumération, au repérage du thème, de la thèse, des exemples...
Le mot
alinéa
est
délibérément
visible dans le texte
-
type de la page 14 dans le but de rappeler à l’ens
eignant
qu’il doit le préciser à ses élèves en leur expliquant qu’il impératif de laisser
cet alinéa
ou
retrait
de un à deux carreaux au début de chaque partie et
au début
de chaque paragraphe
du développement
(de chaque argument)
. L’objectif est d’amener
l’apprenant à respecter lui
-
même la présentation de son texte en l’organisant de la même manière. L’étude
détaillée
de
chaque partie du texte argumentatif et de
s
es
caractéristiques s
e fera tout au long du
p
remier projet.

Structure d’une séquence
d’appre
ntissage
Tout
au long des séquences de ce manuel, nous avons fait le choix de nous adresser
directement à l’
élève, de l’impliquer, de solliciter sa réflexion, son avis. De même qu’il est
souvent amené à travailler en groupe, à confronter son travail avec
celui de ses pairs et à
s’autoévaluer. Cette démarche favorise la construction consciente des savoirs et des savoir
-
faire par l’élève lui
-
même qui devient ainsi acteur de son propre apprentissage.
Les
séquences sont organisées selon le même schéma pour fac
iliter l’utilisation du manuel et
assurer sa cohérence.

La compréhension de l’oral
L
es activités de cette rubrique
visent à développer l
es capacités d’écoute et de
compréhension de l’oral
des apprenants
à partir d’un document audio, d’une vidéo ou de la
voix d
u professeur. La compréhension de l’oral est la première compétence en jeu dans
l’apprentissage d’une langue étrangère. Elle vise l’acquisition progressive de stratégies
d’écoute et de construction du sens de divers énoncés oraux. Nous essayons de l
ui redonner
la place qu’elle mérite et qu’elle occupe dans les programmes. Des supports sont proposés
mais les enseignants
peuvent en choisir d’autres
adaptés au
niveau de leur public
.
L’idéal est
de varier les supports afin de permettre aux apprenants d’é
couter d’autres voix que celle de
leur professeur.
L
es activités et les modalités
de travail doivent
également être variées.
Chaque
écoute
devra être précédée
de consignes d’écoute
ou de tâches à accomplir
.
Les
apprenants doivent savoir ce qu’ils doivent f
aire pendant l’écoute.
Il s’agit d’une écoute
active.
Les
modalités
de travail doivent
aussi
être précisées avant l’écoute
: travailler
individuellemen
t, en binômes,
en petits groupes
,
en grands groupes
ou avec le
groupe
-
classe
...
Les mises en commun sont
fortement
recommandées.
Il est nécessaire de f
aire écouter le
document sonore
ou énoncé oral dans son intégralité ou en partie
c
haque
fois qu’il est
nécessaire, pour vérifier ou justifier une réponse ou
une information.
Les
activités d'écoute, d'observat
ion et d'expression
permettent aux
apprenants de
(re)construire leurs savoirs et de se les approprier
par
deux
modalités
:
-
la verbalisation et l’interaction orale organisée en classe
-
des facilitateurs de la compréhension
comme
les éléments prosodique
s
(les différentes
intonations, le débit de la voix qui soulignent le degré d’assurance du locuteur
; ceux qui
ponctuent la chaîne parlée comme les pauses, la montée ou la baisse du ton
; le rythme du
message oral par l’accentuation des mots clés et des e
xpressions
répétées),
les éléments
para verbaux
(la gestuelle accroît l’effet du message oral
; la mimique, la dramatisation d’un
texte ou d’une partie) et
les organisateurs textuels
qui délimitent
les grandes parties du
texte mises en évidence pour dév
elopper les aptitudes d’écoutes et de production
comme :
-
écouter et reformuler
les paroles d’autrui (les reformulations sont un moyen privilégié
d’évaluer la compréhension)
;
-
discriminer
les registres de langue, en réception et choisir celui qui convi
ent le mieux à la
situation de communication (lexique, syntaxe, formes d’interpellation, marques de la
politesse, statut de l’interlocuteur) pour s’exprimer
;
-
adopter l’attitude
, la gestuelle et la voix qui conviennent à la situation d’échange (prise
en
compte de l’espace, des interlocuteurs, des règles qui régissent les tours de parole).
Supports proposés
:
Projet 1
Séquence 1
: Chanson pédagogique sur le thème de l’environnement
«
Monsieur Toulmonde
» (Monsieur Tout Le Monde) de Guillaume Aldebert.
Séquence
2
: Vidéo et fichier MP3
: «
Comment organiser un nettoyage de
plage
».
Séquence 3
: vidéo et fichier MP3
: «
L’ours blanc, le maître du Grand Nord
».
Projet 2
Séquence 1
: vidéo et fichier MP3. «
La Fontaine en chansons
:
L
a Cigale et la
Fou
rmi
».
Séquence
2
:
dialogue entre adolescents sur le thème
: «
Pour ou contre le
téléphone portable
»
, en fichier MP3.
Projet
3
Séquence 1
: Lettre d’invitation lue
; en fichier MP3. «
Chère Racha
».
Séquence
2
:
Extrait d’un dépliant touristique
lu
:
«
U
n voyage au bout du
rêve
», en fichier MP3.
NB
:
Tous les textes de compréhension de l’oral sont transcrits dans ce guide. Les
enregistrements sont gravés
sur CD.
Les
vidéos sont converties en fichier MP3.
Cette rubrique
peut
s’organise
r
ainsi
:
-
Un
e
p

-
écoute
(phase de préparation/ d’anticipation)
Cette activité permet, en amont de l’écoute, d’introd
uire le thème,
de deviner, d’anticiper, de
formuler des hypothèses à partir d’un
titre, d’un
mot
(remue
-
méninges)
, d’une image, d’un
geste,
d’une vidéo sans le son ...
-
Une
première
é
coute
/
compréhension globale
Cette
phase
vise le repérage de la nature du document, des paramètres de la situation de
communication (qui parle
? à qui
? de quoi
? où
? quand
?)
, la vérification des hypothèses
émises
auparavant
...
-
Une
deuxième
é
coute /
compréhension
détaillée
Cette phase vise le repérage de notions plus précises, plus fines
: la
visée argumentative
;
les marqueurs chronologiques ou logiques, les structures grammaticales en contexte
, les
temps verbaux,
un lexique en situation
....
-
Post
-
écoute (récapitulation / reformulation /extension)
Le nombre d’écoutes peut varier selon la longueur, la complexité du support sonore ou le
public.

La
production de l’oral
C
ette rubrique comporte des activités d’exp
ression orale. À partir d’un support (dessin,
photo, tableau
, vignettes de BD,
...)
et d’un questionnaire
,
l’apprenant prendra
la parole pour
produire des énoncés oraux afin d
e communiquer
avec son professeur et/ou
s
es camarades.
Elle est organisée ainsi
:
-
Arrêt sur image
: parlons
-
en
!
-
Pour t’aider
: (
une
boîte à outils est parfois proposée. L’apprenant y puisera au besoin pour
s’exprimer
)
. Dans certaines séquences, l’enseignant aura à la constituer avec l’aide des
apprenants, si nécessaire.
-
Réca
pitulons
:
dans cette rubrique des activités de synthèse sont proposées
: résumé,
reformulation, extension
(
pour aller plus loin
)
.

La compréhension de l’écrit
C
ette rubrique est consacrée à la compréhension de l’écrit. Les activités proposées
permettro
nt
à l’apprenant
d’apprendre à construire progressivement le sens d’un texte en
passant par quatre étapes :
J’observe
et j’anticipe
(phase d’anticipation)
,
Je
lis pour comprendre
(phase de compréhension globale
et de vérification des hypothèses de
sens f
ormulées auparavant)
,
Je
relis pour mieux comprendre
(phase de compréhension détaillée)
,
Récapitulons
/
je retiens l’essentiel
(phase de synthèse
et d’extension
)
.

Les moments de recherche individuelle des réponses doivent être suivis d’un moment
d’échange
, de
mise en commun, de confrontation des réponses, de
construction
collective du sens du texte où les élèves doivent argumenter, aller plus loin qu’ils ne
l’avaient fait individuellement en retournant à chaque fois au texte pour justifier leur
réponse.

H
abituer les élèves à donner leur avis, exprimer leur opinion en posant à la fin une ou
deux questions qui l’amèneront à établir un lien entre le contenu du texte et leur
propre expérience, à exprimer leur sentiment, leurs impressions, leurs critiques .... Ce
ci
dans le but de développer chez eux l
e sens
critique
,
de jugement.

Lecture
expressive
Au cours de c
ette séance
,
la lecture à haute voix du texte de compréhension de l’écrit
permettra à quelques élèves de manifester leur appropriation du texte par
une lecture
expressive. Elle permettra également au professeur d
’évalu
er dans quelle mesure les élèves
ont compris et apprécié
le texte
.

Des outils pour dire, lire et écrire
«
La langue ne sera pas étudiée en tant que système mais en
tant
qu’outil au
service
de
pratiques langagières et communicatives
».
Les
élèves ont besoin d’outils pour comprendre et
pour produire des énoncés. Les activités
de cette rubrique
apprendront à
l’
apprenant
à
construire les règles qui structurent la langue française.
L’étu
de de chaque point de langue
obéit à une démarche constructive
: elle s’appuie sur
la lecture du corpus,
le repérage du fait
de langue, l’analyse, la conceptualisation et l’
appropriation (systématisation orale

exercices
écrits progressifs

activité d’in
tégration).
Ces activités sont organisées en cinq étapes
:
-
Je lis et je repère
: phase de
lecture du corpus et du
repérage du fait de langue.
-
J’analyse
: phase d
e réflexion sur le fait de langue et d’émission
d’hypothèses de
règles de fonctionne
ment de ce fait de langue. Cette
analyse
aidera l’apprenant à
construire la règle.
-
Faisons
le point
: phase de conceptualisation ou construction
collective
de la règle
.
-
Je
m’exerce
: phase d’application
: trois à quatre exercices progressifs
, parfois pl
us
sont proposés
(repérage

manipulation

production)
.
NB
: le professeur est libre de choisir les exercices qui répondent aux besoins et au niveau de
ses apprenants et également d’en proposer d’autres.
-
J
’écris
:
activité d’intégration partielle
qui p
ermet à l’apprenant de mobiliser la notion
acquise
en situation
.

Atelier d’écriture
La
1
ère
partie de cette rubrique, intitulée «
Je me prépare à l’écrit
», propose
trois à quatre
activités pour
entraîner progressivement
l’apprenant
à une tâche d’écr
iture plus
complexe.
La 2
ème
partie, intitulée «
J’écris
», invite l’apprenant à produire un écrit dans lequel il devra
intégrer ou mobiliser tout ce qu’il a appris précédemment en s’aidant
:
-
d’une
consigne d’écriture
,
-
de
l’analyse
du sujet
-
de la
refo
rmulation du sujet
-
de la
b
oîte à outils
proposée
pour
produire le texte demandé
.
-
d’u
ne grille d’auto
-
évaluation et de coévaluation
qui
lui permettra de s’évaluer et de se
faire évaluer pour
améliorer
puis
réécrire
s
on texte
.

E
valuation
-
bilan
C
et
te
activité
, progra
mmée à la fin de chaque projet,
permettra
à l’apprenant
de
s
’entraîner
au brevet
à partir d’un sujet
-
type
,
de
vérifier
ses connaissances et de déceler s
es
lacunes
et à l’enseignant
,
de prévoir un dispositif de remédiation
en fonction des be
soins
de
ses apprenants
.

Les stations
-
projets
Cette
rubrique
est
subdivisée en stations
:
(3 stations pour le projet
1 et 2 stations pour les
projets 2 et 3)
La s
tation
-
d
ocumentation
La s
tation
-
rédaction
La s
tation
-
finalisation.
Elle
se
trouve à la fin de la première séquence de chaque
projet. Chacune des stations
indique ce que
l’apprenant et s
es camarades d
oivent
faire au cours de chaque séquence pour
réaliser
leur
projet
pédagogique
.

Lecture récréative
U
n texte assez long est
proposé dans
le projet 1
.
Il
s’agit d’une nouvelle
(didactisée)
de Jean
Giono
«
L’homme qui plantait des arbres
»
.
La nouvelle est un récit court centré sur un seul
événement et comportant peu de personnages. Elle diffère du roman par sa longueur
(
une à
1
0 pages)
. Elle diffère du conte par l’absence du merveilleux.
Nous avons choisi
cette nouvelle parce qu’elle
est toujours d’actualité, classée œuvre
péd
agogique,
elle
colle
très bien avec le projet 1 tant sur le plan thématique
(l’environnement
: l’arbre)
que sur le plan éducatif
(faire aimer la nature et contribuer à sa
pérennité par l’action
:
inciter nos enfants à aimer la nature et à la protéger, et les
faire agir
en plantant des arbres)
. Jean Giono a toujours aimé les arbres
: durant son enfance, il
allait
se promener en compagnie de son père et tous les deux emportaient dans leurs poches des
glands
qu’ils plantaient dans la terre à l’aide de leur canne, en espérant qu’ils deviendraient
de superbes chênes. En racontant l’histoire d’Elzéard Bouffier et
d
e son extraordinaire
réussite, J
ean Gi
o
no souhaitait «
faire aimer l’arbre ou, plus exactement, faire aimer planter
des arbres.
»
C
ette œuvre est un hymne à la nature et à l’écologie. Elle a une portée
éducative.
Un homme redonne vie à une terre aride en
y semant des glands de
chêne.
Une histoire simple et généreuse, un portrait émouvant et un hymne à la
nature.
Bien que cette histoire soit fictive, elle a donné naissance à des actions réelles telle l’œuvre
réalisé par ce jeune Indien, Payeng, qui, à lui
seul, a planté une forêt entière comme Elzéard
Bouffier dans l’œuvre de Jean Giono.
Quelques pistes d’exploitation
pour la fiche de lecture
:
Les élèves noteront
:
Le titre de la nouvelle et le commenteront, l’auteur et le présenteront, l’éditeur, la dat
e de
publication,
le nombre de chapitres e
t leur donneront des titres.
Il
s
doi
ven
t en préciser le cadre, l’époque et la durée de l’action.
Il
s
doi
ven
t citer les personnages, indiquer leur relations.
Il
s
doi
ven
t dire si la nouvelle est triste, humoristique,
réaliste ou fantastique
...
Il
s
doi
ven
t donner
leur
jugement personnel.
Un élève du groupe présentera la nouvelle.
Un autre fournira des précisions sur le narrateur, les personnages, l’époque, le cadre.
Un autre lira l’incipit. Des passages choisis seront l
us avec justification du choix.
Un bref résumé de la nouvelle sera élaboré par les élèves.
Il est très important de travailler sur la c
ompar
aison du début et de
la fin de la nouvelle
(chute)
et de les illustrer
.
Il s’agit aussi d’initier nos apprenants à
la lecture d’œuvres, de textes longs et de leur
inculquer l’amour
et le goût
de la lecture
: lire
pour le plaisir, pour
se détendre
et pour
développer
l’envie de lire en toute autonomie.
Amener les apprenants à lire l’œuvre intégrale,
authentique et la leu
r faire écouter pour
mieux l’apprécier
et développer leur appétit culturel
(fichiers PDF et audio joints gravés sur le CD d’oral)
.
IV.
Les corrigés




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:35:38
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


IV.
Les corrigés
Passerelle
: j
e vérifie mes acquis
Activité 1
: Je différencie les types de textes
A.
Ces textes
ont le même thème
:
la poterie
B.
Les titres des cinq textes.
1.
La poterie en Algérie
2.
Les potières.
3.
Comment se fait la cuisson d’une poterie.
4.
Comment préparer l’argile?
5.
Les jarres à provisions
C.
Je complè
te le tableau.
Ce texte
sert à
informer
raconter
Donner des
consignes
Expliquer
décrire
N° du texte
1
2
4
3
5
Activité 2
:
je distingue le texte argumentatif des autres types de textes étudiés
1. Ces textes
parlent
d
e l’arbre.
2. Je donne un titr
e à chacun des quatre textes.
1. L’utilité du reboisement
2. Comment déterminer la hauteur d’un arbre
3. La vie d'un chêne
4.
L’homme qui plantait des arbres
3. Les mots en gras sont des connecteurs. Ils servent à organiser l’enchaînem
ent des idées
dans un texte.
4. On ne peut pas changer l’ordre des
paragraphes introduits par les connecteurs dans le
texte n° 2.
5. Chacun de ces textes a une fonction.

Le texte 4 sert à raconter. C’est un texte narratif.

Le texte 3 sert à
expliquer. C’est un texte explicatif.

Le texte 2 sert à donner des consignes. C’est un texte prescriptif.

Le texte 1 sert à donner un point de vue. C’est un texte argumentatif.
Activité 3
:
Je découvre la structure d’un texte argumentatif
A.
-
Le texte comporte 3 parties. Les espaces blancs.
-
L'introduction, le développement et la conclusion.
-
3 paragraphes
-
Le mot répété est le sport. C’est le thème développé.
-
Les mots qui introduisent chaque paragraphe
servent à énumérer, à clas
ser les idées
(arguments).
-
Le mot qui introduit
la troisième partie
du texte est «
Ainsi
». Il sert à introduire la
conclusion.

On peut le remplacer par donc.
B.
-
Le point de vue présenté dans la première partie du texte
est «
Le sport développe d
es
qualités morales et sociales.
»
C’est le point de vue de l’auteur. Emploi du pronom «
je
» et
du verbe d’opinion «
-
pense
».
-
Les trois arguments
sont
:
1. Le sport habitue à l’effort.
2. Le sport entraîne à l’action.
3. Le sport apprend à vivre avec l
es autres.
-
Ces exemples servent à expliquer l’argument.
-
La conclusion est
: «
Le sport est une excellente école d’apprentissage de la
vie.
»
-
L’idée reprise est
: «
Le sport développe en nous de grandes qualités morales et
sociales.
»
Projet 1 / Séquen
ce 1
Compréhension de l’oral
Chanson ou texte à faire écouter
:
Monsieur Toulmonde
Voyez
-
vous, Monsieur... Voyez
-
vous, Monsieur...
Pourquoi, dans les rivières,
On trouve des chaussures
À l'orée des forêts
Des montagnes d'ordures
Des usines qui crachent
Des tonnes d'hydrocarbures ?
Comment font les oiseaux
Coquillages et poissons
Quand ils ont sur la peau
Des kilos de goudron
Si la mer n'est plus bleue
Mais marron ?
{Refrain:}
Monsieur Toulmonde
Qu'avons
-
nous fait de...
Monsieur Toulmonde
Qu'avons
-
nous
fait de la planète bleue ?
On coupe dans la brousse
Les arbres d'Amazonie
Un nuage qui pousse
S'est installé sur Paris
Parfois, quand je respire,
Je tousse
Les neiges ont fondu
Au Kilimandjaro
On dirait que rien ne va plus
Car certains animaux
Déjà n'ex
istent plus
Qu'en photo
Notre Terre est sur les rotules
Faudrait voir à se calmer
Miss Météo fabule
Et se met à délirer
Annonce la canicule
Pour janvier
{au Refrain}
Si Monsieur Toulmonde voulait bien,
On peut toujours rêver,
Voir un petit peu plus lo
in
Que le bout de son nez
Éviter à tout prix
Que la plus belle des étoiles
Ne finisse sa vie
En poubelle générale
{x2:}
Voyez
-
vous, Monsieur,
J'ai mal au monde
On pourrait faire mieux
À chaque seconde
Voyez
-
vous, Monsieur,
J'ai mal au monde
Vous fermez
les yeux
Mais je l'entends qui gronde
{au Refrain, x2}
Voyez
-
vous, Monsieur... {x5}
Paroles
et voix : Guillaume Aldebert
Ecoute n°1
-
Le titre
de cette chanson est «
Monsieur Tout le Monde
»
-
Elle s’adresse à chacun et à tout le Monde.
-
Dans le but de fa
ire prendre conscience et de sensibiliser les gens sur le
problème de l’environnement.
-
La question posée dans le refrain
est «
Qu’avons
-
nous fait de la planète
bleue
?
» Le pronom personnel qu’on p
eut associer à «
Monsieur Toulm
onde
»
est «
nous
».
-
Il
s’agit de la pollution de la planète.
PS
: la mise en situation
(ce qui est dit et /ou vu avant que la chanson ne commence)
peut également faire l’objet d’une exploitation
avec les élèves
.
Ecoute n°2
(les trois premières strophes)
-
Les deux premières str
ophes sont données sous forme de questions.
-
Eléments de la nature évoqués
:
1)Rivière

forêt

montagnes
2)Oiseaux

coquillages

poissons
-
mer
-
Mots qui renvoient au champ lexical de la pollution
dans les deux strophes
:
des chaussures

ordures

cracher

hydrocarbures

goudron

(mer) marron.
-
la mer
est de couleur marron en raison de la présence de polluants tel que le
goudron.
Ecoute n°3
: (réécoute des deux strophes suivantes)
-
Les noms propres cités
:
Amazonie

Paris
-
Kilimandjaro
-
arbre
s
: Amazonie

brousse
: Amazonie
-
nuage
: Paris

neige
s
: Kilimandjaro
-
Dans le but d’i
nformer et de dénoncer la déforestation en Amazonie, la pollution
de l’air à Paris et la fonte des ne
iges due au réchauffement climatique au Kilimandjaro.
-
Non, la musique n'est pas au même rythme pour toutes les strophes.
-
La musique est plus lente
dans la septième strophe.
-
Il culpabilise l’homme d’être à l’origine de la dégradation d
e l’environnement et
l’incite à changer de comportement vis
-
à
-
vis de la planète pour éviter
l’irréparable.
-
Récapitulons
:
Ecoute n°4
A travers sa chanson, le chanteur Aldebert
dénonce
l’état de la planète et cherche à nous
sensibiliser
pour
agir (
passer
à l’action
)
et cesser de la
polluer.
Production de l’oral
-
Arrêt sur image
:
parlons
-
en
!
1.
Ce document
est une affiche.
2.
Il a été pris
d’un site internet
: «
campagnepublique.com
»
3.
La couleur qui domine est le vert. Elle symbolise la nat
ure/l’écologie.
4.
Le mot répété
est «
geste
». Pour insister sur son importance.
5.
Le geste est «
jeter
les déchets dans une poubelle.»
6.
Une main qui jette un déchet dans une poubelle.
7.
Les mots en blanc
sont des adjectifs qualificatifs.
8.
Chaque citoyen doit fa
ire ce geste au quotidien
pour garder nos villes plus propres.
9.
L’’auteur de cette affiche
vise à faire prendre conscience et à faire agir.
10.
A titre d'exemple
: Oui, car notre santé en dépend.
Compréhension de l’écrit
J'observe et j'anticipe
1. Ce texte
e
st tiré de l’ouvrage «
Pour la nature et l’Homme.
»
2. L’auteur est
:
Nicolas Hulot
3. Il se compose de 3 parties. La 2
ème
partie comporte 4 paragraphes.
4. le thème est «
Les liens entre la nature et l’homme.
»
Je lis pour comprendre
1. L’auteur expose
sa thèse
dans la dernière phrase du premier paragraphe.
«
La biodiversité est indispensable à la survie de l’homme pour de multiples raisons
.
2. L’auteur a employé 4 arguments.
3. Ils sont introduits
par
: d’une part, d’autre part, de plus, enfin.
4. Le c
hamp lexical de la biodiversité
:
«
espèces comestibles, insectes, homme, forêt,
plante, fleur...
»
Je relis pour mieux comprendre
1.
Le mot biodiversité est composé du préfixe «
bio
», du radical
«
divers
»
et du suffixe
«
ité
»
.
bio (du grec βίος /
bios
, «
vie
») et diversité «
variété
.
»
2.
sans biodiversité, l’homme ne pourrait pas survivre.
3.
L'auteur s'appuie sur 4 arguments.
a) D'une part, la diversité..................................... des plantes.
b) D'autre
part, la biodiversité ................................. au niveau mondial.
c) De plus, la biodiversité ............................................ l'effet de serre.
d) Enfin, les insectes ........................................................ cinq
années à vivre.
4.
Les exemples qui illustrent les 3 premiers arguments
:
a) Plus de la moitié des médicaments proviennent de substances naturelles et notamment
les plantes.
b) La pêche représente environ 100 millions de tonnes de nourriture a
u niveau mondial.
c) L
es algues constituent la plus grande machine à produire de l’oxygène pour l
a planète
-
L
es forêts ont un rôle important pour la préservation de notre environnement.
-
Ils sont introduits par
: e
n effet, par exemple, ainsi, de même.
5. Albert Einstein.

Albert Einstein disait
: «
Si l’abeille disparaît de la surface du globe, l’espèce humaine
n’aura plus que cinq années à vivre.
»
6. Il argumente en expliquant l’importance de la biodiversité.
7.
La conclusion de l’auteur est optimiste
: «
Si certaines espèces ont été détruites pour
toujours, d’autres, qui sont en voie de disparition, peuvent encore être sauvées avant qu’il
ne soit trop tard.
»
Récapitulons
Thèse
L’homme ne pourrait pas survivre
sans la biodiversité.
Argument 1
Argument 2
Argument 3
Argument 4
Articulateurs
D'une part,
D'autre part,
De plus,
Enfin,
Arguments
la biodiversité est indispensable à la santé.
la biodiversité est la source principale de l’alimentation.
la biodiversité assure plusieurs fonctions écologiques.
les insectes sont nécessaires à la pollinisation des plantes
à fleurs.
Conclusion
Finalement
l’avenir de l’homme est lié à la sauvegarde de la
biodiversité.
Vocabulaire
Le vocabulaire de l'a
rgumentation
Dans le texte « La nature et l’homme », l’auteur aborde le
thème
de la «biodiversité». Il
donne son
point de vue
sur le
sujet
abordé. Il développe sa
thèse
par des
arguments
qu’il
illustre
par des
exemples
ou des
explications
. Ce texte est à v
isée
argumentative
.
Je lis et je repère
Ils appartiennent au champ lexical de «
l'argumentation
».
argument

argumentative.
J'analyse

Des mots de la même famille ou une famille de mots.

Le radical
: argument

argumentation
-
argument

argumentatif
-
argum
enter

argumentaire
-
argumentateur
-
Non. Ils peuvent être de classe grammaticale différente.
Argumenter
: c'est un verbe.
Argumentative
: c'est un adjectif qualificatif.
Argumentation
: un nom.
Je m'exerce
1.
Je relie chaque mot à sa définition.
La thès
e
: C’est l’idée défendue par celui qui s’exprime.
Les exemples
: Ce sont des faits précis qui illustrent les arguments.
Les arguments
: Ce sont les justifications, les preuves qui appuient l’idée défendue.
2.
Je relie chaque mot à son synonyme.
Thème
= sujet
Argument = preuve
Illustration = exemple
Soutenir = défendre
Thèse = avis

opinion
-
point de vue
3. Je barre l’intrus
a. mer
-
maritime
-
marin
-
amerrir
-
amer
-
marinier
-
marée

mare.
b.
nature

naturel

naturellement

dénaturer

natal
.
c. fleur
-
floral
-
refleurir
-
floraison
-
fleuriste
-
fleurette
-
fleuri
-
fleuve

flore
d. air
-
arachide
-
aérien
-
aérosol
-
aérer
-
aération
-
aéronautique

aérateur
4.
Je donne trois
mots de la même famille
.
a. polluer
; pollution ; dépolluer ; pollué
;
polluant
; pollueur
b. plante ;
plantation ;
pl
anter
; replanter
; plant
; transplanter
;planteur
c. bois ;
boisé ; déboisé
; reboiser
; reboisement
5.
Je complète
Mots
N
ature grammaticale
p
réfixe
R
adical
S
uffixe
réchauffement
Nom

chauffe
ment
climatique
A
djectif
climat
ique
anormalement
A
dv
erbe
a
normale
ment
La phrase : types et formes
Je lis et je repère
-
La pollution de l’environnement influe
-
t
-
elle sur la santé humaine
?
-
cancers, affections respiratoires et cardiovasculaires...
-
Il y a huit phrases dans le texte.
Phrases
Type
F
orme
Tit
re
interrogatif
affirmative
Phrase 1
déclaratif
affirmative
Phrase 2
d
éclaratif
affirmative
Phrase 3
déclaratif
passive
Phrase 4
exclamatif
affirmative
Phrase 5
impératif
négative
Phrase 6
déclaratif
emphatique
Phrase 7
injonctif
impersonnelle
J’
analyse
-
Le type déclaratif sert
à
donner des informations.
Le type interrogatif sert à poser une question.
Le type injonctif (impératif) sert à exprimer un ordre, un conseil, une interdiction.
Le type exclamatif sert à exprimer des sentiments.
-
Le
s phrases du texte sont verbales.
-
L’environnement influe sur la santé humaine. Influence de l’environnement sur la
santé humaine.
-
Ne soyons jamais (guère) irresponsable.
-
La pollution menace notre santé.
-
Le mot mis en valeur est le
«
bien
-
être
». C
’est la forme emphatique.
-
«
il
», ne représente rien
: il est neutre.
-
C’est une tournure impersonnelle.
Je m’exerce
1
. Je donne le type e
t la forme des phrases du texte
.
-
Renouons avec la nature
:
Type impératif/forme affirmative
Appelons notre plan
ète comme on veut : Terre, biosphère ou Gaïa.
T
: impératif
/ F.
affirmative
-
C’est le théâtre de la Vie, avec ses savanes, forêts, déserts et autres espaces grandioses.
T. déclaratif/F. emphatique
-
Quelles merveilles de la nature !
T. exclamatif
/F. af
firmative
-
Comment, en effet, ne pas être fasciné par cette biodiversité
?
T. interrogatif
/F. passive
-
C’est bien à travers cette nature et ses paysages extraordinaires que nous jouons notre
avenir, celui de nos enfants et petits enfants.
T. déclaratif
/F. emphatique
-
Pour bien conserver la nature, nous devons d’abord l’aimer.
T. injonctif/F. affirmative.
-
Sans elle, nous n’avons pas de futur, parce que nos vies lui sont liées.
T. Déclaratif
/ F.
négative
2.
Je complète avec l’adverbe de négation qui
convient.
-
On
ne
doit
jamais
jeter nos ordures dans la nature.
-
N'
y a
-
t
-
il
personne
pour s’occuper de ces animaux ?
-
Je
n'
ai
jamais
vu une chose pareille !
-
De nos jours, on
ne
chasse
plus
les animaux en voie de disparition.
-
Il
n'
y a
aucun
poisso
n dans cette rivière car ses eaux sont polluées.
-
Les arbres sont utiles, tu
ne
dois
jamais
les couper.
-
Sans champs de neige, phoques et morses
n'
auraient
point
de refuges.
3. Je transforme les phrases déclaratives en phrases interrogatives en employan
t
l’inversion du sujet
.
-
Le pétrolier a
-
t
-
il fait naufrage
?
-
Les nappes de mazout atteindront
-
elles les plages
?
-
La faune et la flore marines sont
-
elles en danger





توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:36:47
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


-
Sommes
-
nous inquiets
?
-
Les responsables prendront
-
ils des mesures contre les p
ollueurs
?
-
Y
-
a
-
t
-
il des lois contre la chasse et la pêche intensives
?
4. Je transforme les phrases décla
ratives en phrases impératives.
-
Protégeons la nature.
-
Aménagez des espaces verts dans les villes.
-
Préservons les animaux en voie de dispariti
on.
-
Ne gaspille pas les ressources naturelles.
-
Luttons contre les incendies de forêt.
-
Réparez les fuites d’eau.
-
Améliorons la qualité de l’air dans les villes.
5. Je transforme l
es phrases à la forme passive.
-
Les écosystèmes sont détruits par
l'homme.
-
Chaque été, des centaines d’hectares de forêt sont ravagées par les incendies.
-
Les zones boisées ont été transformées en pâtures.
-
6 à 12 millions de km2 sont touchés par la désertification.
6.
Comme chaque année, sur les rivages, des ce
ntaines de baleines ont été retrouvées
par des promeneurs ou des pêcheurs
. Elles se sont échouées sur le sable et n’ont pas
été capables de rejoindre la mer.
Celles qui étaient encore vivantes ont été arrosées
d’eau de mer afin de préserver l’humidité de
leur peau
.
Elles ont été nourries et leurs
plaies ont été soignées par des spécialistes
. Chaque fois qu’ils l’ont pu, les scientifiques
et les riverains ont installé les cétacés dans des filets et les ont tirés vers le large.
L’espèce
est menacée par la
pêche intensive, la pollution, le réchauffement climatique.
-
l y a six phrases dans le texte.
-
Deux sont à la forme active, quatre sont à la forme passive.
7. Je transforme les phrases verbales en phrases nominales :
-
Disparition des espèces animales et
végétales.
-
Destruction de l’habitat naturel de certains animaux.
-
Traitement des eaux usées.
-
Nettoyage des plages par des volontaires.
-
Sauvegarde des espèces rares dans des réserves naturelles.
-
Signature d'un accord international contre les émis
sions de CO2.
8. Je réécris les phrases en mettant en valeur le mot souligné.
-
C'est l’homme qui est responsable de la destruction de son environnement.
-
Les écologistes, eux, défendent la nature.
-
Le panda, nous devons le protéger.
-
C'es
t la nature
que nous détruisons
.
9. Je réécris les phrases à la forme impersonnelle.
-
Il est strictement interdit de fumer dans les lieux publics.
-
Il est indispensable de protéger l’environnement.
-
Il existe de nombreuses espèces d’oiseaux dans le monde.
Le pr
ésent de l’indicatif
La déforestation
Les forêts sud
-
américaines
portent
bien leur nom de « poumon vert de la planète».
L’Amazonie
couvre
une région qui
s’étend
sur plus de 7 millions de km2, dont la moitié sur le
territoire brésilien. Or, 15% de la
forêt
ont fini
par disparaître en vingt ans. Le défrichement,
qui
consiste
à rendre cultivable un terrain sauvage, en
est
en grande partie responsable. Par
ailleurs, le commerce du bois tropical
est
tout aussi dommageable pour l’équilibre de la
biodiversi
té.
L’Amazonie, Ça
m’intéresse
.
Je lis et je repère
-
Le problème soulevé dans cet énoncé est la déforestation.
-
Les deux causes essentielles de la déforestation de l’Amazonie so
nt
: le défrichement et le
commerce du bois tropical.
J'analyse
Je donne l’infinitif et le groupe des verbes.
Verbes
infinitif
groupe
portent
porter
1
er
couvre
couvrir
3
ème
s’étend
s'étendre
3
ème
ont fini
f
inir
2
ème
consiste
consister
1
er
e
st
ê
tre
______________________
intéresse.
intéresser
1
er
-
Le temps dominant dans le texte est le présent de l'indicatif.
-
Sa valeur est le présent de vérité.
-
Les terminaisons d’un verbe 1
ère
groupe au présent de
l’indicatif
:
-
e;
-
es
;
-
e
;
-
on
s
;
-
ez
;
-
ent
-
Les terminaisons d’un verbe 2
ème
groupe au présent de l’indicatif
:
-
is
;
-
is
;
-
it
;
-
issons
;
-
issez
;
-
issent
Je m’exerce
1. Je relève les verbes du texte et je donne leur infinitif.
La biodiversité assure d’innombrables services é
cologiques. Ainsi les algues constituent la
plus grande machine à produire de l’oxygène pour la planète. Les récifs coralliens servent
d’abris aux poissons. Ils réduisent la force des vagues ce qui permet de préserver les côtes.
assure: assurer
; consti
tuent
: constituer
; servent
: servir
; réduisent
: réduire
;
permet
: permettre
2. Je complète les formes verbales au présent de l’indicatif.
-
Tu cri
es
; Il ri
t
; Nous nous mobilis
ons
; Ils réfléch
issent
; Vous rejoign
ez
;
-
Je boi
s
; Vous viv
ez
; Il p
révoi
e
; Tu li
es
(lier)
; Tu
lis
(lire)
;
Elle
surpren
d
;
-
Elles croi
ent
; Tu peu
x
; Il fau
t
; Je souffr
e
; Tu accueill
es
3. Je conjugue au présent de l’indicatif :
-
Vous pens
ez
.
Il pleu
t
.
Je cré
e
.
-
Il sai
t.
Ils peuv
ent.
Vous combatt
ez.
-
Nous craign
ons.
Ils se nourr
issent.
-
Elles disparaiss
ent.
Ils meur
ent.
-
Nous voul
ons.
Je sen
s
.
Tu découvr
es.
-
Il perme
t.
Ils surprenn
ent.
-
Vous vous apercev
ez.
On doi
t.
4. Je conjugue les verbes au pluriel, à la personne correspondante.
-
Tu apprends
: Vous apprenez
; Il boit
: Ils boivent
; Tu fais
: Vous faites
;
-
Elle revient
: Elles reviennent
; J’éteins
: Nous éteignons.
-
Elle se plaint
: Elles se plaignent
; Je crois
: Nous croyons.
-
Tu sais
: Vous savez
; Je connais
: nous connaissons.
-
Il dort
: Ils dor
ment
; Je pars
: Nous partons
; Tu franchis
: Vous franchissez.
-
Il devient
: Ils deviennent
; Tu prévois
: Vous prévoyez.
-
Il lit
: Ils lisent
; Tu dis
: Vous dites.
5. Je mets les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif.
Il
y a fort longte
mps, un groupe de pinsons sud
-
américains
atterrit
aux Galápagos. Un vrai
paradis : peu d’oiseaux, des graines en abondance. Mais à mesure que la population de
pinsons
augmente
, la concurrence
devient
plus rude. En période de disette, les oiseaux à
gros bec
et ceux à bec long et fin
survivent
mieux parce que les premiers
arrivent
à
casser même les graines les plus dures ; les seconds
peuvent
changer de menu et capturer
des insectes. Ne fréquentant plus tout à fait les mêmes lieux puisqu’elles ne
mangent
p
lus
les mêmes aliments, ces deux variétés de pinsons
finissent
par ne plus se croiser et par
devenir des espèces différentes.
6. J'indique les valeurs du présent de l’indicatif dans chacune des phrases.
-
Chaque été, des centaines d’hectares de forêts so
nt détruits par le feu. Présent d’habitude
(répétition).
-
L’eau bout à 100°
: p
résent de vérité
générale
.
-
Méfie
-
toi de l’eau qui dort
: p
résent de vérité
générale.
-
Il pleut depuis une semaine
: p
résent prolongé.
-
« Qui veut participer à l’aménagement
des espaces verts

d
emande le délégué du
quartier
: p
résent d'énonciation.
Particularités orthograp
hiques de certains verbes du 1
er
groupe au présent de l’indicatif
Je lis et je repère
-
Je souligne les verbes du texte.
C’est la Journée de l’env
ironnement ! De bon matin, nous
nous dirigeons
vers «
Alger
plage », munis de sachets, de gants et de pelles. Arrivés sur les lieux, nous
commençons
par
ramasser les papiers qui
traînent
sur le sable. Pendant que mes camarades
nettoient
la plage
de tous
les déchets, je les
trie
puis les
jette
dans des sacs. Ensuite j’
appelle
un camarade
pour m’aider : ensemble, nous les
chargeons
sur un camion.
J'analyse
-
Je relève les verbes du texte et je donne leur infinitif.
nous dirigeons
: se diriger
; commenç
ons
: commencer
; traînent
: traîner
nettoient
: nettoyer
; trie
: trier
; jette
: jeter
; appelle
: appeler
; chargeons
: charger.

Ce sont des verbes du 1
er
groupe conjugués au présent de l'indicatif.

Les verbes en «
-
ger
» prennent un «
e
» à
la première personne du pluriel.
-
Les verbes en «
-
cer
» prennent une cédille à la première personne du pluriel.
-
Les verbes en «
-
yer
» prennent «
i
» à la place de «
y
» devant un «
e
» muet.
-
Les verbes en «
-
eler
» prennent 2l aux trois personnes d
u singulier et à la 3ème personne
du pluriel.
-
Les verbes en «
-
eter
» prennent 2
t
aux trois personnes du singulier et à la 3
ème
personne
du pluriel.
Je m’exerce
J'écris correctement les verbes entre parenthèses au présent de l’indicatif.
-
L’écologie e
st une science qui
étudie
les milieux où vivent les êtres vivants.
-
Je
paie
(paye)
mes factures d'électricité tous les mois.
-
Tu
achètes
trop souvent des choses dont tu n’as pas besoin.
-
Dans notre quartier, nous
aménageons
des espaces verts.
-
Il
pèl
e
une orange avant de la manger.
-
Les écologistes
appellent
à la mobilisation de tous les citoyens contre le gaspillage des
ressources naturelles.
-
Nous
lançons
un SOS contre le réchauffement de la planète.
-
Vous
projetez
de consommer des produits
BIO.
Atelier d’écriture
Activité 1
La biodiversité est une ressource précieuse pour l’homme. Il doit la préserver.
D’abord
, parce qu’elle est indispensable aux équilibres naturels : si l’on extermine
certains oiseaux, les insectes pullulent.
De
plus
, la biodiversité est l’avenir de l’alimentation.
En effet
, la nature renferme
quantité d’espèces comestibles qui sont les « cousines » sauvages des plantes cultivées.
Elles résistent mieux aux insectes et aux maladies, il faut donc les conserver par
prudence.
La biodiversité sert
aussi
à la médecine
:
près de 60% des médicaments que nous
consommons sont issus des plantes. Si l’on détruit des plantes encore inconnues, on détruit
les substances utiles qu’elles contiennent.
Par ailleurs
, les animaux e
t les plantes sont une source de loisirs : sans doute aimes
-
tu les
observer, les dessiner...
En conclusion
, il faut préserver la biodiversité car elle est indispensable pour l’homme dans
les domaines de l’alimentation, de la santé et des loisirs.
Isabelle
Masson, L’écologie,
Agir pour la planète
, Editions Milan, 2000.
Activité 1
-
Le thème abordé dans
ce texte est la biodiversité.
Ce thème est annoncé dans
l'introduction.
-
La thèse développée par l’auteur est
: la biodiversité est vitale pour l'homme.
-
Il donne 4 arguments pour appuyer son point de vue.
-
Phrase qui confirme la thèse
: Il faut préserver la biodiversité.
-
Phrase qui récapitule les arguments
: Elle est indispensable pour l’homme dans les
domaines de l’alimentation, de la santé et des loi
sirs.
Activité 2
Je complète le tableau.
Enoncé
Thème
Thèse
1
Le café
Le café peut avoir de nombreuses
qualités.
2
Les airbags
Les airbags n’apportent pas toujours
une sécurité supplémentaire.
3
Les jeux vidéo
Les jeux vidéo nous écartent des
réalités.
4
L'air
L'air est très souvent pollué.
5
La nature
Il faut protéger la nature pour plusieurs
motifs.
6
Les fruits et les légumes
Les fruits et les légumes sont précieux
pour rester en bonne santé.
Activité 3
Les phrases de l’introduction et de la co
nclusion de deux textes argumentatifs sont dans le
désordre. Je les réécris en les remettant dans l’ordre.
Texte 1
Introduction
Vous en avez assez des embouteillages, de perdre du temps sur la route, de polluer en allant
ou en rentrant de votre lieu de t
ravail
? Alors pourquoi ne pas opter pour le vélo
? C'est, il me
semble le meilleur moyen de transport en ville.
Conclusion
En définitive, le meilleur moyen de transport en ville reste assurément le vélo. Il est pratique,
écologique, rapide et économiq
ue.
Encore faudrait
-
il que les pistes cyclables soient aménagées pour les déplacements en vélo
!
Texte 2
Introduction
« L’homme est un prédateur de la nature », déclarent les écologistes. Ils
ont sans doute des
raisons de
penser de la sorte. Mais la
vraie question n’est
-
elle pas de savoir ce qu’il faut faire
pour que l’homme vive en harmonie avec la nature ?
Conclusion
Ainsi, si depuis des millénaires l’homme n'a pas cessé de vouloir dominer la nature, il semble
urgent de tout mettre en œuvre pou
r qu'il apprenne à vivre en harmonie avec elle. Ce
travail gigantesque qui est à entreprendre à l’échelle de la planète doit commencer au
niveau de chaque individu. Il faut donc que chacun de nous révise son comportement envers
la nature.
Activit
é 4
Je reformule la thèse et je résume chaque argument.
Thèse
: Le vélo est le meilleur moyen de transport en ville.
Argument 1 le vélo est un moyen de transport écologique.
Argument 2
: Le vélo est économique.
Argument 3
: Le vélo permet de rester en b
onne santé.
Argument 4
: Le vélo est un moyen de transport rapide en ville.
Je réécris la conclusion en deux lignes.
Le vélo est le meilleur moyen de transport en ville. Il est pratique, écologique, économique
et rapide. Mais existe
-
t
-
il des pistes cycl
ables dans nos villes
?
J’écris
(A titre indicatif)
:
Les déchets
Jeter des déchets dans la nature n’est pas sans effets sur l’environnement et a
souvent des conséquences désastreuses à court et à long terme.
D’une part, certains déchets ont une
action immédiate, très nocive pour l’environnement.
Par exemple, les mégots de cigarettes et les chewing
-
gums intoxiquent ou étouffent les
animaux qui les ingèrent ; des petits mammifères et amphibiens sont piégés dans les
bouteilles jetées ça et là ; les
morceaux de verre brisé peuvent blesser des animaux plus
grands et, aussi, par un effet de loupe, provoquer un incendie...
les amènerez beaucoup plus facilement au point de collecte où ils seront ensuite
récupérés
;
-
profitez de ce moment avec les participants au nettoyage pou
r les informer sur la
durée de vie des déchets qu’ils vont ensuite collecter lors du ramassage
;
-
surtout n’oubliez pas d’encadrer les enfants car ils peuvent être amenés à rencontrer
des déchets dangereux, voilà par exemple ce qu’on peut ramasser sur une p
lage
(médicaments, seringues...), il faut faire attention à ce qu’ils ne tombent pas sur ce
genre de choses
-
là au cas où ils ne sauraient pas quoi en faire
;
Pour finir
:
-
p
ensez à immortaliser ce moment
: n’hésitez pas à prendre plusieurs photos du
nettoya
ge en lui
-
même et surtout, pensez à prendre une photo du groupe qui a
participé au nettoyage avec la banderole Surfrider Foundation (Europe
-
Initiatives
Océanes) et bien sûr, à nous envoyer cette photo, elle sera utilisée notamment pour
le journal planèt
e Surfing Initiatives et aussi pour le site internet de la fondation et
éventuellement, elle sera aussi transmise directement aux médias qui rendront compte
de votre action
;
Ce moment sera aussi un moment agréable, n’hésitez pas à le finir par une action
conviviale, organisez
-
vous un pique
-
nique, un petit match de foot et, si les conditions
le permettent, pourquoi pas une bonne session
?
Pensez a
ussi que les mairies peuvent de
s fois vous aider en participant pour un petit
goûter
En tous cas, nous espérons
que ce moment aura été un moment fort pour vous et pour
votre communauté.
J'écoute et je comprends
Préécoute
-
Le titre de cette vidéo est «
Comment organiser un nettoyage de plage.»
-
Un groupe de jeunes se trouve sur une plage polluée. L’un d’eux (l’animate
ur) semble
expliquer le déroulement d’un nettoyage de plage...
Ecoute1
-
D’après la vidéo, il faut contacter la mairie et
Surfrider Foundation.
-
Le rôle du personnage qui parle est de présenter les étapes de nettoyage d’une plage.
-
Le slogan inscrit sur son
teeshirt est «
Respect Beach
». Il signifie «
Respect de la
plage
».
-
Trois personnes participent à cette action.
-
Les étapes indispensables d’un nettoyage de plage sont
:
a) accueillir les participants et leur faire remplir la fiche de participation.
b) di
stribuer le matériel nécessaire au nettoyage.
c) Afficher et expliquer les consignes de sécurité.
Ecoute 2
-
Le matériel nécessaire pour le nettoyage est
: des gants et des sacs poubelles.
-
Les types de déchets que l’on peut trouver sur une plage
sont: des dé
bris de verre,
des canettes, des médicaments, des seringues...
Ecoute 3
-
Il ne faut pas ramasser le bois qui est sur la plage
car dans les espaces dunaires, il contribue
à maintenir la dune.
-
Les principales consignes de sécurité à prendre lors du nettoyage d’
une plage sont
:
a) utiliser les gants.
b) garder ses chaussures.
c) ne pas toucher les déchets dangereux.
d) les enfants doivent être absolument accompagnés d’un adulte qui les supervise.
-
Car les dangers peuvent être cachés sous le sable (débris de v
erre...




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 12:38:03
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1679
تاريخ التسجيل : 20/10/2010
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


Ecoute 2
-
Le matériel nécessaire pour le nettoyage est
: des gants et des sacs poubelles.
-
Les types de déchets que l’on peut trouver sur une plage
sont: des dé
bris de verre,
des canettes, des médicaments, des seringues...
Ecoute 3
-
Il ne faut pas ramasser le bois qui est sur la plage
car dans les espaces dunaires, il contribue
à maintenir la dune.
-
Les principales consignes de sécurité à prendre lors du nettoyage d’
une plage sont
:
a) utiliser les gants.
b) garder ses chaussures.
c) ne pas toucher les déchets dangereux.
d) les enfants doivent être absolument accompagnés d’un adulte qui les supervise.
-
Car les dangers peuvent être cachés sous le sable (débris de v
erre...).
Production de l’oral
Je m'exprime
1.
Problème de la pollution par les déchets.
2.
C’est l’homme.
3.
Dans la photo 3, des enfants participent au ramassage des déchets jetés dans la nature et
les jettent dans des sachets. Je pense qu’il est importa
nt d’éduquer les enfants à la
protection de l’environnement dès le plus jeune âge.
4.
La photo 4 représente un groupe de personnes qui nettoie une plage. Cette activité a été
organisée par une association de bénévoles. Ils portent le même teeshirt bleu ave
c le logo de
l’association + la légende de la photo.
Compréhension de l’écrit
J’observe et j’anticipe
-
L'émetteur de ce texte est Paul Evan RESE.
-
Les destinataires sont les lecteurs.
-
Le thème est la pollution de la mer Méditerranée.
Je lis pour compr
endre
1. L’homme est responsable de la maladie de la Méditerranée.
2.
La Méditerranée souffre de pollution.
3. Ce sont les scientifiques, les riverains, les touristes.
«
Ce diagnostic, peu de scientifiques et encore moins de riverains et touristes peuv
ent le
contester.
»
4.
quatre
arguments
5. D'une part

d'autre part

par ailleurs
-
enfin
Je relis pour mieux comprendre
1. Les eaux usées
; les pesticides
;
les métaux lourds
; le pétrole
.
2. Les nappes de mazout

les boules de goudron

l'odeur et
le goût de pétrole qui
imprègnent le thon.
3. La situation est alarmante. «
La situation est donc très grave.»
4. Polluer

pollution
5. Dans le texte, le mot « diagnostic » signifie : Le jugement porté sur une situation, un état.
6. L'auteur de ce texte
veut nous
informer
que la Méditerranée est malade et nous
alerte
r
sur la gravité de la situation.
7. Le présent de l'indicatif
: présent de vérité employé dans les textes explicatifs.
Thèse
L’homme est responsable de la pollution de la Méditerranée.
Argument 1
Argument 2
Argument 3
Argument 4
Articulateurs
D'une part
D'autre part
Par ailleurs
Enfin
Arguments
La pollution par les eaux usées
déversée dans la mer sans
traitement.
La pollution par les pesticides
utili
sés dans l'agriculture.
La pollution par les métaux
lourds et produits chimiques
rejetés par les usines et les
complexes industriels.
La pollution par le pétrole.
Des outils pour dire, lire et écrir
e
Les connecteur
s
Je lis et je repère
-
La biodiversité.
-
L'homme dégrade la nature.
J’
analyse
-
Trois
arguments
-
D'abord

ensuite

enfin
-
On les appelle des connecteurs ou articulateurs.
Ils classent les arguments du moins important au plus important et soulignent
les étapes du
raisonnement.
-
Le troisième
: Le réchauffement climatique.
-
En dernier.
Je m’exerce
1. Les connecteurs qui énumèrent les arguments.
D
’abord

aussi
-
également
2.
L’eau est
d'abord
collectée
puis
purifiée par diverses méthodes afin d
e la rendre
potable ; elle peut
alors
être bue sans risque. Stockée dans des réservoirs ou des châteaux
d’eau, elle arrive
enfin
chez l’usager.
3. Complète l’énoncé suivant par des connecteurs qui conviennent.
L’eau, une ressource menacée
L’eau const
itue une ressource essentielle de l’activité économique.
L’agriculture et l’industrie, qui en sont toutes deux de grandes consommatrices, nuisent
souvent à sa qualité.
D'une part
, les fleuves et les rivières sont parfois pollués par le rejet excessif d
es déchets
industriels de toutes sortes.
D'autre part
, l’usage massif d’engrais contamine l’eau des sous
-
sols : c’est la pollution chimique et bactériologique.
Enfin
, il faut signaler que les rejets industriels et domestiques n’affectent pas seulement
l
’eau, mais aussi la qualité des couches supérieures de l’air.
Les propositions
: Juxtaposition, coordination et subordination
Des océans qui se vident
[Tous les scientifiques
sont
inquiets]: [la surpêche
représente
la plus grande menace
pesant sur la surv
ie de la biodiversité marine]. [Aujourd’hui, de véritables navires
-
usines
sillonnent
les océans]. [Ils
sont dotés
de sonars ultra
-
perfectionnés].[ Ils
repèrent
avec
une très grande précision les bancs de poissons] et [leurs moteurs
tirent
des filets
gigant
esques]. [Lorsque les stocks
seront épuisés
], [il
restera
uniquement le plancton et
quelques méduses... peut
-
être !]
D’après Emmanuelle Grundmann,
Espèces en danger
.
Je lis et je repère
Phrase 1
: 2 verbes conjugués
P
hrase 2
: 1 verbe
Phrase 3
: 1 verbe
Phrase 4
: 2 verbes
Phrase 5
: 2 verbes
Phrases simples
: la deuxième et la troisième phrase.
Phrases complexes
: la première, la quatrième et la cinquième phrase
.
J’
analyse
-
Deux verbes conjugués.
-
Deux propositions.
Elles sont reliées par la conjonction de coordination «
et
».

Deux propositions.

La cinquième phrase.

Par deux points.

[Tous les scientifiques sont inquiets]
car
[la surpêche représente la plus grande
menace pesant sur la survie de la biodiversité marine].
Je m’exerce
1. [L’eau met plus d’un siècle pour se renouveler dans la Méditerranée]
car
[c’est une mer
presque fermée].
2 Propositions
indépendantes coordonnées
[La faune et la flore y sont en
danger]
:
[c’est une mer malade et fragile].
2 Propositions indépendantes juxtaposées
[Les pollutions sont nombreuses]
et
[menacent la survie écologique de la Méditerranée].
2 propositions indépendantes coordonnées
[
La situation est
grave] [
si bien qu
’il faut agir très vite.]
P. Principale P. Subordonnée
2. Je relie les propositions indépendantes juxtaposées à l’aide de coordonnants.
-
Les vagues sont très hautes
donc
toute baignade est interdite sur l
e littoral.
-
Les débats en classe sont intéressants
car
ils permettent à chacun de s’exprimer.
-
Des lois pour la préservation de la nature sont votées
mais
elles ne sont pas appliquées par
tous les pays de la planète.
3. Je complète chacune de ces ph
rases selon les indications données.
-
Je passe mes vacances à la campagne
, j'ai besoin de calme
.
-
L’eau douce est rare
alors ne la gaspillons pas.
-
Des conventions internationales pour la protection de la biodiversité ont été signées
si bien
qu'il faut
les respecter.
-
Les eaux usées
que les usines rejettent
polluent fleuves et rivières.
L’expression de la cause et de la conséquence
L’eau du robinet ou l’eau en bouteille ?
Pour ton corps, boire de l’eau du robinet ou de l’eau en bouteille, c’est
la même chose.
Dans la plupart des cas, leur qualité est comparable. L’eau du robinet sent parfois un peu la
Javel : elle contient du chlore qui a été ajouté pour tuer les éventuels microbes. Il s’évapore
très vite à l’air libre. Il suffit de laisser repos
er l’eau dans une carafe.
Mais
pour préserver
l’environnement,
l’eau du robinet et l’eau minérale ne se valent pas
parce que
les bouteilles
en plastique représentent environ 10 kilos de déchets par habitant et par an
.
Par
conséquent
, elles dégradent l’envi
ronnement : il est important de penser à les recycler. [...]
Puisque
les bouteilles en plastique polluent l’environnement, privilégions l’eau du robinet.
D’après Isabelle Laffens
-
Gentieux et Gaëlle Bouttier
-
Guérive, Géo Ado, févri
er
2008
Je lis et je repère
-
Il vaut mieux boire l’eau du robinet pour préserver l’environnement.
-
«
Les bouteilles en plastique représentent environ 10 kilos de déchets par habitant et par
an.»
-
Elles dégradent (polluent) l’environnement.
-
Il est impo
rtant de penser à recycler les bouteilles en plastique et à privilégier l'eau du
robinet
.
J’
analyse
-
Le rapport logique de cause et de conséquence.
-
L’eau du robinet sent parfois un peu la Javel
parce qu
’elle contient du chlore qui a été
ajouté pour tu
er les éventuels microbes.
-
(mais) l'opposition

(parce que) la cause
-
(par conséquent) la conséquence
-
(puisque)
la cause
Connecteurs logiques de cause
Connecteurs logiques de conséquence
Parce que

puisque

car

en effet
-
comme

en raison
de
-
vu que

étant
donné que

sous prétexte que

à cause
de

grâce à

pour

à force de

faute
de...
Par conséquent

donc

si bien que

c'est
pourquoi

au point de

alors

de sorte
que...
-
Parce que
-
Puisque
Je m'exerce
-
Ils se sont tellemen
t exposés au soleil qu’ils ont eu des ennuis de santé. (intrus)
-
Certaines plantes sont devenues rares
en raison des
herbicides déversés dans les champs.
GN prépositionnel
-
La Méditerranée est malade
:
elle est très polluée
.
Proposition indépendante
-
Les animaux sont malheureux dans les zoos
car
ils sont privés de liberté
.
P. indépendante
-
L’églantier est surno
mmé « rosier des chiens »
parce que
l’on pensait autrefois que ses
fruits rouges guérissaient la rage.
P. subordonnée
2.
-
Le trafic aérien a augmenté
donc
la trouée d’ozone est de plus en plus grande
.
-
Un raz
-
de
-
marée a été annoncé
si bien que
la région côtière est évacuée
d’urgence.
-
Ces rivières sont dangereuses parce qu’elles sont infestées de crocodiles.
-
Le commerce de l’ivoire a pris de l’ampleur
de sorte que
la vie des éléphants est menacée.
-
Le vent est
si
violent
que
le feu s’est rapidement propagé.
3.
L’enfant
:
Maman, pourquoi est
-
ce que je ne peux pas vivr
e dans l’eau comme les
poissons
?
La mère
:
Parce que
tu ne pourrais pas respirer dans l’eau !
L’enfant
:
Mais
puisque
je peux respir
er dans l’air, je peux respirer dans l’eau !
La mère
:
Non, tu ne peux pas,
parce qu'il
faut des branchies. Et
comme
toi, tu n’as pas
de branchies, ce n’est pas possible !
L’enfant
:
Des branchies ? Qu’est
-
ce que ça veut dire ?
Puisque
je n’ai pas tout
ça, moi,
pourquoi
je sais nager ?
La mère
:
Ecoute,
comme
je ne peux pas t’expliquer, va demander à papa !
L’enfant
:
Pourquoi
à papa ?
La mère
:
Parce qu’il a réponse à tout !
4.
-
L’air que nous respirons est pollué
à cause des
gaz d’échappement de
s voitures.
-
Il faut préserver la faune et la flore
car
elles sont indispensables aux équilibres naturels.
-
En raison de
la pollution des mers et des océans, de nombreuses espèces animales et
végétales disparaissent.
-
La forêt amazonienne
doit être sauvegardée
puisque
c’est « le poumon de la Terre.
»
-
La déforestation est un vrai problème
parce qu’
elle entraîne la disparition des espèces
animales.
-
Des espèces animales ont été sauvées
grâce à
la bonne volonté des amoureux de la
n
ature.
5.
-
Beaucoup d’animaux marins meurent étouffés
parce que
les océans et les mers
contiennent des déchets en matière plastique.
-
Les océans et les mers contiennent des déchets en matière plastique
c’est pourquoi
beaucoup d’animaux marins meurent
étouffés.
-
Les maladies respiratoires augmentent
car
l’air est pollué.
L’air est
tellement
pollué
que
les maladies respiratoires augmentent.
-
L’homme est une menace pour la biodiversité
puisqu'
il a détruit de nombreux habitats
abritant des espèces anim
ales.
L'homme a détruit de nombreux habitats abritant des espèces animales
si bien qu'
il est une
menace pour la biodiversité.
-
Il faut aménager des espaces verts dans les villes
car
l’air est irrespirable.
L’air est irrespirable
donc
il faut aménager des
espaces verts dans les villes.
-
Il faut préserver les forêts
parce qu'
elles servent d’habitat naturel aux animaux et à
certaines plantes.
-
Les forêts servent d’habitat naturel aux animaux et à certaines plantes par
si bien qu'il
faut les préserver.
6.
-
La baignade est interdite parce que la plage est polluée.
-
Comme les pompiers sont intervenus rapidement, des hectares de forêt ont été sauvés.
-
Les éléphants d’Afrique sont menacés de disparition parce que leurs territoires ont été
rédu
its.
-
Des animaux sont morts de soif dans le Sahel parce qu'il n'a pas plu depuis longtemps.
7.
-
La pêche traditionnelle a été remplacée par une pêche industrielle si bien que la faune
marine est en danger.
-
L’homme détruit l’habitat des animau
x par conséquent certaines espèces sont en voie de
disparition.
-
Les abeilles sont des insectes très utiles donc il faut les protéger.
-
La planète se réchauffe c’est pourquoi les glaciers fondent.
C
onjugaison
Futur simple / futur antérieur
« Quand les
hommes
auront abattu
le dernier arbre,
pêché
le dernier poisson et
tué
le dernier animal, alors ils
réaliseront
que l’argent n’
est
pas comestible.»
Sitting Bull
Je lis et je repère
Auront abattu
: abattre
(3
ème
groupe)
-
auront pêché
: pêcher (1
er
gro
upe)
-
auro
nt tué
:
tuer (1
er
G.)
-
réaliseront
: réaliser (1
er
G.)
J’analyse
Les verbes abattre, pêcher et tuer sont conjugués au futur antérieur
Le verbe réaliser est conjugué au futur simple
Le verbe être est conjugué au présent de l'indicatif.
« Quand l'homme
aura abattu
le dernier arbre,
pêché
le dernier poisson et
tué
le dernier animal, alors il
réalisera
que l’argent n’
est
pas comestible».
« Quand nous
aurons abattu
le dernier arbre,
pêché
le dernier poisson et
tué
le dernier animal, alor
s nous
réaliserons
que l’argent n’
est
pas comestible».
« Quand vous
aurez abattu
le dernier arbre,
pêché
le dernier poisson et
tué
le dernier animal, alors vous
réaliserez
que l’argent n’
est
pas comestible».
« Quand tu
auras abattu
le dernier arbre
,
pêché
le dernier poisson et
tué
le dernier animal, alors tu
réaliseras
que l’argent n’
est
pas comestible».
-
rai

ras

ra

rons

rez

ront
-
le futur simple est employé pour exprimer un fait qui aura lieu plus tard, dans l'avenir.
Le futur antérieur
est formé de l'auxiliaire «
être
» ou «
avoir
» au futur simple suivi du
participe passé du verbe conjugué.

L'action du verbe au futur antérieur se déroule avant celle au futur simple.
Je m’exerce
1.
verbes
Je
/J’
Tu
il/elle
nous
vous
ils/elles
être
ser
ai
seras
sera
serons
serez
seront
avoir
aurai
auras
aura
aurons
aurez
auront
rentrer
rentrerai
rentreras
rentrera
rentrerons
rentrerez
rentreront
remplir
remplirai
rempliras
remplira
remplirons
remplirez
rempliront
2. Quelques commandements du parfait Matelot
-
Ecolo à respecter.
-
Tu porteras toujours un gilet quelle que soit la météo q
ue tu auras vérifiée avant
d’embarquer.
-
Tu navigueras avec prudence quand tu t'approcheras des animaux marins.
-
Tu choisiras une zone de mouillage qui ne se trouve pas dans une zone protégée.
-
Tu ne jetteras point de détritus par dessus bord.
savoir
saura
i
sauras
saura
saurons
saurez
sauront
aller
irai
iras
ira
irons
irez
iront
faire
ferai
feras
fera
ferons
ferez
feront
venir
viendrai
viendras
viendra
viendrons
viendrez
viendront
vouloir
voudrai
voudras
voudra
voudron
s
voudrez
voudront
recevoir
recevrai
recevras
recevra
recevrons
recevrez
recevront
falloir
_________
_________
il faudra
_________
_________
_________
devoir
devrai
devras
devra
devrons
devrez
devront
mettre
mettrai
mettras
mett
ra
mettrons
mettrez
mettront
cueillir
cueillerai
cueilleras
cueillera
cueillerons
cueillerez
cueilleront
-
Tu
trieras les déchets comme à la maison.
-
Tu ne prendras que le matériel autorisé pour la pêche.
3.
J’éteindrai la lumière pour économiser l’électricité.
-
Nous éteindrons la lumière pour économiser l’électricité.
-
Je
ne ferai pas souffrir les anima
ux.
-
Nous ne ferons pas souffrir les animaux.
-
Je
n'abîmerai pas les plantes.
-
Nous n'abîmerons pas les plantes
.
-
Je ramasserai les papiers qui traînent par terre.
-
Nous ramasserons les papiers qui traînent par terre.
Je choisirai un emballage bio
dégradable.
-
Nous choisirons un emballage biodégradable.




توقيع : aissa





الجمعة 19 سبتمبر - 14:04:43
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1260
تاريخ التسجيل : 22/08/2014
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


موضوع رائع

في انتظار البقية




توقيع : عاشقة الورود





الأحد 5 أبريل - 13:33:34
المشاركة رقم:
زائر


إحصائيةالعضو

مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


j'ai pas compris .......................   Sad confused  affraid  Sleep et malheruesment j'ai des devoires a faire  Sad Mad
n'importe de quoi .................. ميكي وا




توقيع : meriem mimie





الأحد 5 أبريل - 13:44:43
المشاركة رقم:
Admin
Admin


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 14930
تاريخ التسجيل : 16/06/2009
http://www.berberjawahir.com/
متصل
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


@aissa كتب:
اللغة الفرنسية من
4shared.com/file/136797933/1ef6d50c/FRANCAIS.html





توقيع : berber



_________________



الخميس 9 أبريل - 13:18:00
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1142
تاريخ التسجيل : 13/09/2014
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


شكرا لك




توقيع : souad1968





الثلاثاء 1 سبتمبر - 19:44:59
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1212
تاريخ التسجيل : 11/07/2014
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


بارك الله فيك




توقيع : ommare





الخميس 8 أكتوبر - 22:19:14
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 434
تاريخ التسجيل : 17/10/2014
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


[size=30]Bon travail merci mon ami [/size]




توقيع : بنت النيل المصرية





السبت 10 أكتوبر - 13:13:06
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1880
تاريخ التسجيل : 13/06/2014
العمر : 21
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


تحضيرات جميع دروس اللغة العربية للسنة الرابعة متوسط - المحور : دور الإعلام في المجتمع


http://berber.ahlamontada.com/t16735-topic




ملخص عام للغة العربية


http://berber.ahlamontada.com/t16736-topic


شخصيات موهوبة 3- تعبير كتابي الوصف س 4 م


http://berber.ahlamontada.com/t15086-topic


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


http://berber.ahlamontada.com/t14924-topic


العلاقة بين السائل البيني و اللمف و الدم


http://berber.ahlamontada.com/t8061-topic




توقيع : بشري





السبت 10 أكتوبر - 13:38:56
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 1880
تاريخ التسجيل : 13/06/2014
العمر : 21
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط

http://berber.ahlamontada.com/t14924-topic




توقيع : بشري





الأحد 11 أكتوبر - 14:55:04
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 288
تاريخ التسجيل : 10/07/2015
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


السلام عليكم ورحمة الله





توقيع : اسلام2





الجمعة 16 أكتوبر - 21:24:19
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 92
تاريخ التسجيل : 06/10/2015
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


اللهم اعنا على جهاد النفس ومخالفة الهوى 




توقيع : كووورة أوروبية





السبت 7 نوفمبر - 21:33:44
المشاركة رقم:
Admin
Admin


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 14930
تاريخ التسجيل : 16/06/2009
http://www.berberjawahir.com/
متصل
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


جيلي عبد الرحمن كما عرفته...بقلم:عبد الرحمن الابنودي
الموضوع : الأوراس في الشعر العربي
الشعبة: تسيير واقتصاد المستوى : السنة الثالثة ثانوي المادة : القانون اختبار الفصل الثاني
موضوع القانون شهادة الباكالوريا 2014
إنشاءات اللغة الإنجليزية مستوي بكالوريا جميع الشعب
المذاهب الأدبية الغربية وأثرها على الأدب العربي
أشهر أنواع المقالات:
دروس وسلسلة تمارين في الوحدة الاولى مادة الفيزياء والكيمياء
جميع مصطلحات التاريخ - الوحدة الأولى - باكالوريا
الفلسفة وتطورها التاريخي




توقيع : berber



_________________



الأربعاء 11 نوفمبر - 22:03:40
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 299
تاريخ التسجيل : 11/10/2014
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


مفهوم التبادل
إذا كنت لا تحسن تحليل النص الشعري فهذا يهمك .
الاستعارة: هي استعمال لفظ المشبه به للتعبير
الفعل المجرد
لموضـوع: نشأة الشعر التعليمي (عبد بن عويقل السلمي )
الموضـوع: إنسان ما بعد الموحدين ( مالك بن نبي ) الثالثة علوم تجريبية
اللغــة العربيــة وآدابـــها :الثالثة علوم تجريبية
تطور فنون النثر فى العصر الحديث:
إنشاءات اللغة الإنجليزية مستوي بكالوريا جميع الشعب
جيلي عبد الرحمن كما عرفته...بقلم:عبد الرحمن الابنودي




توقيع : حنان 1970





الأربعاء 18 نوفمبر - 20:37:45
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 288
تاريخ التسجيل : 10/07/2015
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


الاستبداد- عبد الرحمن الكواكبي
شرح درس اسم التفاعل
التتبع الزمني لتحول كيميائي سرعة التفاعل
شرح قصيدة رثاء لابن الرومي -
قصيده و هل يخفى القمر للصف الحادي عشر 11
عدمتك يا قلب لبشار بن برد
شرح جميع قصائد كتاب المؤنس للصف الحادي عشر - شرح شامل لقصائد المؤنس
شرح قصيده رسالة الى ابني
شرح قصيدة اليد لاتجيد وحدها التصفيق
الثروة الاقتصادية




توقيع : اسلام2





السبت 17 سبتمبر - 11:57:50
المشاركة رقم:
Admin
Admin


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 14930
تاريخ التسجيل : 16/06/2009
http://www.berberjawahir.com/
متصل
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


الأعداد الطبيعية و الأعداد الناطقة الوحدة : خوارزمية إقليدس
الأعداد الطبيعية و الأعداد الناطقة المستوى : الرابعة متوسط
الأفكار العامة و الأساسية لنصوص اللغة العربية سنة 4 متوسط
تمارين لجميع المجالات في العلوم الفيزيائية الظواهر الميكانيكية
لظواهر الميكانيكية الوحدة 1: المقاربة الأولية للقوة كشعاع
الظواهر الميكانيكية الاحتكــــــــــــــــــاك
الكتاب المدرسي في الفزياء منتدى السنة الرابعة
قواعد في مادة الرياضيات
موضوع اللغة العربية شهادة التعليم المتوسط 2016
موضوع التربية المدنية شهادة التعليم المتوسط 2014




توقيع : berber



_________________



الإثنين 19 سبتمبر - 19:33:09
المشاركة رقم:
Admin
Admin


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 14930
تاريخ التسجيل : 16/06/2009
http://www.berberjawahir.com/
متصل
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


تحضير درس المسنون يرتادون الفضاء (لغة عربية - ثالثة متوسط)
فرض الثلاثي الأول في مادة العلوم الطبيعية
مجال الظواهر الميكانكية
 اختبار الفصل الأوّل في مادة اللّغة العربيّة الثّالثة متوسّط
مجال المادة و تحولاتها
تحديد أنواع التفاعلات الكيميائية
تفاعل النحاس مع محلول نترات الفضة
الإنسانية الجامعة
شرح درس كيف يتم نقل الحركة للسنة الثانية المتوسط
هل تغني الإنترنت عن المكتبات ؟




توقيع : berber



_________________



السبت 24 سبتمبر - 22:35:50
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 336
تاريخ التسجيل : 19/07/2015
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


تمارين صفحة 87 تمرين2ص87
حل تطبيقات التعجب بصيغة أفعل به
حلول تمارين كتاب اللغة العربي ص 23
المستوى : الرابعة متوسط اختبار الثلاثي الأول في
تحضير جميع دروس اللعة العربية و شرح دروس الرابعة 4 متوسط bem
تحضير درس الجملة الواقعة مفعولا به للسنة 4 متوسط
تحضير درس السكري لسنة الرابعة 4 متوسط
الاستعارة المكنية والتصريحية سنة رابعة متوسط
أنواع الاستعارة , و شرحها !




توقيع : ابو كامل





الأربعاء 28 سبتمبر - 21:39:09
المشاركة رقم:
كبار الشخصيات
كبار الشخصيات


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 380
تاريخ التسجيل : 06/10/2015
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط



الفرض الأول للفصل الثاني في اللغة العربية للسنة الرابعة متوسط
الفرض الثاني للفصل الاول فـي اللغة العربية للسنة الرابعة متوسط
الفرض الأول للفصل الثالث فـي اللغة العربية للسنة الرابعة متوسط
الفرض المحروس للفصل الأول في التربية الإسلاميـة للسنة الرابعة متوسط
الفرض المحروس للفصل الثاني في التربية الإسلاميـة للسنة الرابعة متوسط
الفرض الأول في التربية الإسلامية للسنة الرابعة متوسط
إعراب الجملة: كافىء المجتهدين أما المقصر فعاقبْ .
إعراب الجملة: مدير أي مدرسة كلمتَه؟
إعراب الجملة: العلم يبني بيوتا لا عماد لها.
إعراب الجملة: الظلم عاقبته وخيمة.




توقيع : عاشق الرمثا الابية





الخميس 3 نوفمبر - 13:34:27
المشاركة رقم:
Admin
Admin


إحصائيةالعضو

عدد المساهمات : 14930
تاريخ التسجيل : 16/06/2009
http://www.berberjawahir.com/
متصل
مُساهمةموضوع: رد: حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


حلول تمارين الكتاب المدرسي للغة الفرنسية للسنة الرابعة متوسط


Sommaire




توقيع : berber



_________________



إرسال موضوع جديدإرسال مساهمة في موضوع



الــرد الســـريـع
..



الذين يشاهدون محتوى الموضوع الآن : 20 ( الأعضاء 3 والزوار 17)



تعليمات المشاركة
صلاحيات هذا المنتدى:
تستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى

BB code is متاحة
كود [IMG] متاحة
كود HTML معطلة


ََ

مواضيع ذات صلة

منتديات جواهر ستار  التعليمية

↑ Grab this Headline Animator

Submit Your Site To The Web's Top 50 Search Engines for Free! share xml version="1.0" encoding="UTF-8"